Patrimoine de Macron : le président de l’IREF saisit le procureur de la République

07/04/2017 – FRANCE (NOVOpress)
Mi mars, l’association Anticor annonçait avoir saisi la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP) pour lui demander de vérifier « le caractère exhaustif, exact et sincère » de la déclaration de patrimoine du candidat à la présidentielle Emmanuel Macron.

Il convient de rappeler que la Haute autorité est présidée par Jean Louis Nadal qui, selon sa fiche Wikipédia « se définit « depuis toujours » comme « un homme de gauche », et qui s’est engagé publiquement à plusieurs reprises à partir de 2011 en faveur du Parti Socialiste ».

Quelques jours plus tard, les magistrats de la Haute autorité priaient Anticor de circuler, qu’il n’y avait rien à voir : le patrimoine du candidat est nickel chrome, on vous dit.

Une indulgence qui n’est pas du goût de l’IREF (Institut de Recherches Economiques et Fiscales), un laboratoire d’idées libéral conservateur. Son président, Jean Philippe Delsol, avocat fiscaliste, vient de saisir le procureur de la République à ce propos.

Une nouvelle tentative pour y voir clair dans la tire lire de l’ancien banquier, qui devrait subir le sort de la précédente…