Erdogan Turquie

Selon Recep Tayyip Erdogan, l’Union européenne est une “alliance de croisés”

05/04/2017 – TURQUIE (NOVOpress)
Pour le président turc, l’UE refuse depuis 54 ans l’entrée de la Turquie en son sein pour des raisons religieuses.

Lors d’une manifestation le 2 avril à Ankara, le président turc a déclaré :

Tous les dirigeants des pays de l’UE sont allés au Vatican et ont écouté le pape de façon soumise.

Il évoquait ici la réunion à Rome des dirigeants européens le 24 mars lors du 60e anniversaire de l’UE.

Le 16 avril se déroulera en Turquie le référendum visant à étendre le pouvoir présidentiel qui, si les amendements sont adoptés, devrait marquer selon les dires du dirigeant turc « le jour de la riposte ».

Ces événements font suite à la dégradation des relations entre la Turquie et Bruxelles depuis mars et l’annulation de rencontres politiques pro Erdogan en Allemagne et aux Pays bas. Le président turc, scandalisé d’avoir été qualifié de “dictateur”, avait dénoncé sans ménagement les « pratiques nazies » de l’UE.