Migrant noyé à Venise : On ne peut pas accueillir «la moitié du monde», dit le maire