Macron

Macron, parfait agent du mondialisme

13/01/2017 – FRANCE (NOVOpress)
Mardi dernier, dans le cadre d’un déplacement de deux jours à Berlin, Emmanuel Macron a prononcé un discours à l’université Humboldt sur les relations franco allemandes et le futur de l’Europe. Pour l’occasion, le candidat à l’élection présidentielle s’est exprimé en anglais, relayant d’ailleurs des éléments de son discours sur son compte Twitter, dans la langue de l’oligarchie.

Commentaire de Marine Le Pen: « Macron va à Berlin faire une conférence en anglais… Pauvre France ». Pour Florian Philippot, vice président du Front National, « Macron montre qu’il n’a aucun respect pour notre langue et qu’il ne croit pas en la France ».

Rappelons que Macron est un ancien de la French American Foundation (la FAF), l’un des principaux biais d’intervention étatsunienne dans les affaires intérieures françaises. Soulignons la puissance de cette organisation, qui a réussi à placer deux de ses membres parmi les candidats à la primaire de droite, Alain Juppé et Nathalie Kosciusko Morizet.

A gauche, outre Macron, Arnaud Montebourg est également passé dans les rangs de la FAF. Laquelle compte de nombreux ministres, Bruno Le Roux, Marisol Touraine ou encore Najat Valleaud Belkacem, sans compter le président Hollande en personne.