L’Agrif perd de nouveau son procès contre les Femen

10/12/2016 – FRANCE (NOVOpress)
On se souvient qu’en 2012, au cours de la première manifestation contre le mariage homosexuel, organisée par Civitas, les Femen étaient intervenues. Vêtues des voiles de religieuses, et portant sur le corps divers slogans particulièrement injurieux, elles venaient pour, selon leur expression “éteindre le brasier de l’intolérance”. L’Agrif, Alliance générale contre le racisme et pour le respect de l’identité française et chrétienne, avait porté plainte pour “injure envers les chrétiens”.

Après un premier échec en février, cette association catholique a fait appel. Mais le tribunal vient de le confirmer, les Femen ne seront pas condamnées, au nom de la liberté d’expression.

Selon le tribunal « fuck church » (« nique l’église »), formule « qui traduit incontestablement une position à la fois tranchée et injurieuse », ne peut pour autant « en aucun cas » être condamnée « comme une attaque directe et personnelle dirigée contre les catholiques ».