Lettre ouverte aux hypocrites qui ont assassiné l’agriculture française