Arsenal militaire dans les « quartiers ». Ah Monsieur Cazeneuve, si les gens savaient…