« Paris, destination finale de la Troïka » : nous ne sommes pas contraints de vivre ce film d’horreur jusqu’au bout !