Pour Elie Semoun, la France est “un pays de racistes”