À Béziers, le combat idéologique passe par le journal municipal