L’Europe de Bruxelles accuse Google d’abus de position dominante

16 avril 2015 | Économie, Europe

16/04/2015 – EUROPE (NOVOpress)
Y a-t-il abus de position dominante de la part de Google ? Oui, estime Bruxelles. La Commission européenne a ainsi dressé une liste de griefs à l’encontre du géant américain.
Google favoriserait ainsi son propre service de comparaison des prix dans les recherches sur internet. Une pratique qui nuit aux concurrents.

Cela fait des années que Bruxelles demandent à l’entreprise américaine de se conformer aux règles européennes. La conciliation n’ayant pas abouti, la commission a donc choisi de passer à l’offensive.

Si aucune solution à l’amiable n’est trouvée, Google pourrait devoir payer une amende de plus de 5 milliards et demi d’euros.



 

 

Novopress est sur Telegram !

Newsletter

* champ obligatoire
« Novo » signifie, en latin, « renouveler » ou encore « refaire ». Novopress se donne comme objectif de refaire l’information face à l’« idéologie unique ». Mais ce travail de réinformation ne peut pas se faire seul. La complémentarité entre les différentes plateformes existantes doit permettre de développer un véritable écosystème réinformationnel.