François Hollande : le début de la fin