Départementales : François Hollande, l’illusioniste