L’auteur de la liste anti-État islamique jette l’éponge