« De facto, tout le monde utilise l’expression ‘Français de souche’ »