Djihadisme : la raison contre l’émotion.