Des manifestations contre l'islam interdites en Espagne, « pourraient poser un risque grave pour la sécurité publique »

Des manifestations contre l’islam interdites en Espagne, « pourraient poser un risque grave pour la sécurité publique »

27/01/2015 – MADRID (NOVOpress) – Les gouvernements autonomes de Madrid et Valence ont interdit les manifestations anti-islamisation en face des deux des plus grandes mosquées du pays.

Un groupe inspiré par le mouvement allemand PEGIDA et un groupe identitaire appelé Alianza Nacional ont essayé d’organiser une manifestation en face de la plus grande mosquée de Madrid, mais le Bureau régional du ministère de l’intérieur espagnol leur a demandé de ne rien faire vendredi dernier en disant qu’une telle marche « pourrait poser un risque grave pour la sécurité publique. »

PEGIDA, abréviation allemande pour « Patriotiques Européens contre l’Islamisation de l’Occident » a ouvert plusieurs comptes de réseaux sociaux en Espagne. La branche espagnole de l’organisation a créé un compte Twitter qui a déjà près de 1500 abonnés .

L’une des publications du groupe indiquait que « l’islam n’a pas sa place dans des sociétés libres et démocratiques comme en Europe ». La branche espagnole de PEGIDA a également mis en ligne une peinture représentant l’expulsion des arabes de Grenade en 1492 avec le commentaire suivant :« Nous l’avons fait il y a 400 ans, nous le referons à nouveau ».

Source : Morocco World News