Un attentat islamiste a été déjoué de justesse en septembre à Lyon

21/01/2014 – LYON (NOVOpress)
Des arrestations dans le milieu djihadiste, survenues à Lyon en septembre dernier, auraient permis d’empêcher un attentat imminent. Parmi les cibles évoquées par le journal Le Progrès, une soirée-débat sur l’antisémitisme organisée le 18 septembre au siège de la région Rhône-Alpes pour marquer les 70 ans du Crif (Conseil représentatif des institutions juives de France) Rhône-Alpes.

A l’issue du coup de filet opéré entre le 16 et le 18 septembre, plusieurs personnes avaient été mises en examen, dont les frères Karim et Reda Bekhaled. Ce dernier avait été un membre actif du groupe Forsane Alizza («Les Cavaliers de la fierté»), dissous en février 2012. Lors d’une conversation téléphonique interceptée le 5 septembre par les policiers, Reda Bekhaled aurait déclaré : “C’est pour mi-septembre… il faut tout préparer pour le 16, et après c’est à vue”.

Pour rappel, Forsane Alizza est le groupe islamiste qui avait tenté de s’en prendre à des dirigeants identitaires (voir notre article du 18 septembre dernier “Un islamiste, proche du groupe qui voulait assassiner des dirigeants identitaires, est membre de la filière djihadiste démantelée à Lyon“).