Éric Zemmour : “À chacun son sacré”

21/01/2015- PARIS (NOVOpress)
“Depuis dix jours, la liberté d’expression est reine de France, elle est l’âme de la France, elle est une certaine idée de la France. Elle est devenue religion d’État indique Éric Zemmour.

Pourtant la diffusion du film l’Apôtre, qui conte la conversion d’un musulman au catholicisme, a été interrompue ; la manifestation anti-islamique de Riposte Laïque du 18 janvier a été interdite.”
Il rappelle que Dieudonné a été inculpé pour “apologie du terrorisme”, concédant que sa plaisanterie “Je suis Charlie Coulibaly” était d’un goût “douteux, à la fois bête et méchant”. Il poursuit : “Comme un esprit Charlie, mais retourné”.

“Chacun a son humour, chacun a sa dérision. On n’a pas tous le même sacré”, insiste Éric Zemmour.
Il rappelle ainsi que nous avons aboli le délit de blasphème depuis la révolution française. « Mais nous avons nous aussi notre sacré : depuis la loi Gayssot, nous avons prohibé toute contestation de l’extermination des juifs pendant la seconde guerre mondiale. Moquer la shoah est devenu blasphématoire. »

Publié le