Mini‑krach boursier en Suisse

Mini‑krach boursier en Suisse

17/01/2015 – ZURICH (NOVOpress via Bulletin de réinformation)
La BNS, Banque Nationale Suisse, a annoncé avant-hier l’abandon du taux plancher de 1,20 franc suisse pour 1 euro, fixé il y a trois ans. Ce taux plancher avait pour objet d’empêcher le franc suisse de monter au‑dessus de 0,83 euro, préservant ainsi la compétitivité des entreprises helvétiques.

Dès l’annonce de cette mesure, qui a pris de court les marchés financiers, le franc suisse, grande valeur refuge, s’est apprécié de près de 30 % par rapport à l’euro, renchérissant d’autant le prix des produits suisses à l’exportation. « Ce que la BNS provoque là, c’est un tsunami », a déclaré le directeur général de Swatch Group, le numéro un mondial de l’horlogerie, estimant que cela aura des répercussions pour « l’industrie d’exportation, le tourisme, mais également pour l’ensemble de la Suisse ». Suite à cette décision, l’indice SMI de la bourse de Zurich perdait 12 %.

Crédit photo : Storm Crypt, via Flickr, (cc).