À Nice, une femme en niqab refuse de se faire contrôler: «Je ne reconnais que la loi d’Allah»

16 janvier 2015 | France, Société

16/01/2015 – FRANCE (NOVOpress)
À Nice, un contrôle de police a dégénéré. Arrêtée pour un simple contrôle d’identité par des policiers alors qu’elle portait le niqab (interdit sur le territoire national), la femme a très violemment réagi, arguant qu’elle ne reconnaissait «que la loi d’Allah».

Originaire d’Algérie, la femme voilée avait été très virulente : «Tu ne vaux pas mieux que la semelle de ma chaussure, sans ton arme tu n’es rien. Je ne reconnais aucune loi. La loi c’est moi. Je ne reconnais que la loi universelle, celle d’Allah».

Le procureur Corinne Savonne a requis quatre mois de prison dont trois avec sursis et un mandat de dépôt en répression de l’outrage, en plus d’une amende de 60 euros. Finalement… le tribunal a tranché : Halima devra effectuer un stage de citoyenneté, avec en plus trois mois de sursis, 100 euros d’amende et des dommages et intérêts à verser au policier.


Novopress est sur Telegram !

Newsletter

* champ obligatoire
« Novo » signifie, en latin, « renouveler » ou encore « refaire ». Novopress se donne comme objectif de refaire l’information face à l’« idéologie unique ». Mais ce travail de réinformation ne peut pas se faire seul. La complémentarité entre les différentes plateformes existantes doit permettre de développer un véritable écosystème réinformationnel.