Pour Éric Zemmour, Hollande n’a aucun moyen de résoudre les contradictions politiques qui le dépassent

16/01/2015 – FRANCE (NOVOpress)
“Le pied ne lui a pas glissé dans le sang”, concède Éric Zemmour à propos de François Hollande. “Il a fait les gestes et dit les mots qu’il fallait. Pour une fois, le Président a été Président”, poursuit-il.

Pour Éric Zemmour, François Hollande a donné à la fois du “nous punirons les assassins” et “pas d’amalgame”. Il poursuit : “La main droite qui ignore ce que fait la main gauche : des années de synthèse à la tête du PS lui ont enfin été utiles. La séquence a été réussie”.

Tout va bien. Sauf qu’il y a le jour d’après. Alors que Al-Qaida et le califat islamique fêtent leur glorieux martyr et annoncent de nouvelles actions contre la France, “comment désarmer nos ennemis redoutables alors que nous continuons à bombarder en vain les territoires conquis par Daesh ?”, interroge Éric Zemmour.

“Quand François Hollande sortira de sa bulle flatteuse de père de la Nation, il retrouvera toutes les contradictions politiques qui le dépassent et le précèdent”, prédit Éric Zemmour. Avant de conclure : “Il n’a aucune intention ni aucun moyen de les résoudre”.



Éric Zemmour : "Pour une fois, Hollande a été… par rtl-fr