Mini drame dans la communauté LGBT d’Orléans

Mini drame dans la communauté LGBT d’Orléans

10/01/2015 – ORLÉANS (NOVOpress via Bulletin de réinformation)
Les galettes des rois, vendues chez des artisans réputés de la ville royale, tièdes, croustillantes et dorées abritent en réalité des horreurs sans nom. On y trouve, horresco referens, des fèves représentant une famille avec femme, homme, enfants.

Le groupe gay et lesbien du Loiret crie au scandale. Christophe Desportes‑Guilloux, délégué national d’Homosexualité et socialisme (HES), se dit choqué, ce symbole blesse la communauté homosexuelle en lui rappelant les “violences” qu’elle a subies lors du débat sur le mariage pour tous. Les pâtissiers, surpris, disent ne pas avoir fait le rapprochement, s’excusent, et promettent de faire retirer les dites fèves.

La tradition des rois semble bien avoir oublié son origine, un hommage aux Rois mages et à la sainte famille.

On se souvient encore du maire de Brest qui, l’année dernière à la même époque avait interdit le mot Épiphanie, ainsi que les couronnes en carton doré dans les écoles.

Crédit photo : Purple Sherbet Photography, via Flickr, (cc).