Les médecins français bientôt sous tutelle des financeurs et des politiques ?