Un "Camp des Saints" par jour... (Présent 8266)

Un “Camp des Saints” par jour… (Présent 8266)

06/01/2014 – ROME (NOVOpress)
Il y a eu l’Ezadeen et ses 360 émigrants. Et avant lui, le Blue Sky M embarquant 900 passagers. Et encore avant, un cargo sans nom, transportant 850 réfugiés… En tout, plus de 2.000 clandestins débarquant en moins de deux semaines sur les côtes italiennes. Près de 200.000 depuis le début de l’année 2014 ! Dénoncé par les bien pensants comme totalement délirant à l’époque de sa parution, “Le Camp des Saints”, l’ouvrage ô combien prophétique de Jean Raspail était, en fait, bien en deçà de la réalité.

Une du numéro 8266 de "Présent"

Une du numéro 8266 de “Présent”

Déferlement continu

Dimanche, les gardes-côtes italiens auront donc réussi à secourir les 360 clandestins entassés dans la cale de l’Ezadeen, navire poubelle abandonné au large de la Calabre par son équipage de passeurs. Le mercredi précédent, ils avaient déjà porté secours aux 900 migrants du Blue Sky M, un autre cargo épave qui dérivait rapidement en direction des côtes italiennes. Un épisode qui s’était déjà produit quelques jours plus tôt avec un autre navire.

Fort heureusement, la catastrophe aura chaque fois été évitée. Débarqués sur les côtes italiennes, les clandestins, majoritairement syriens et érythréens, auront été immédiatement pris en charge par les autorités transalpines. Et, dans quelques jours, ceux-ci s’éparpilleront en Europe. En France notamment, renforçant encore les inquiétudes de la Police aux frontières qui, dans une note confidentielle adressée au ministre de l’Intérieur en juillet dernier, s’inquiétait vivement de « l’accentuation de la pression migratoire sur la frontière avec l’Italie ». Une pression qui n’est pas près de diminuer puisque les pompes aspirantes de l’immigration restent toutes grandes ouvertes.

Indignation sélective

Bien sûr, on ne peut qu’être scandalisé par ce trafic d’êtres humains, perpétré la plupart du temps par d’anciens clandestins eux-mêmes. Ce que les médias, dans leur indignation, se gardent bien de souligner. Des médias qui, au passage, ont l’indignation sélective. Car pendant que les grandes chaînes d’information nous passaient en boucle les images de l’Ezadeen, l’enlèvement par les miliciens islamistes d’Ansar al-Charia d’une vingtaine de chrétiens coptes égyptiens ces derniers jours à Syrte, en Lybie, passait lui totalement inaperçu…

Franck Delétraz


En partenariat avec le quotidien Présent – Chaque jour, retrouvez sur Novopress la Une du quotidien Présent ainsi qu’un article sélectionné par la rédaction et mis gratuitement à votre disposition. Seul quotidien de réinformation, Présent est unique dans le paysage médiatique français. Contribuez à abattre le mur de la bien-pensance et du médiatiquement correct, lisez et faites lire Présent ! Abonnez-vous !