John Cantlie, l’otage-reporter au service de l’État islamique

06/01/2015 – MOSSOUL (NOVOpress)
Dans une vidéo publiée par l’État islamique, l’otage John Cantlie raconte l’apparente normalité de la vie quotidienne à Mossoul.

Filmé au volant d’une voiture, John Cantlie – enlevé depuis le mois de novembre 2012 – est transformé en porte-parole des islamistes : «Les médias dépeignent la vie dans l’État islamique par le biais d’images de gens déprimés, entravés dans leur liberté, enchaînés, accablés par des lois totalitaires. Mais franchement, à part un mois de décembre un peu frais, bien qu’ensoleillé, on peut dire que la vie à Mossoul suit son cours.»

Après la multiplication des vidéos de décapitation, l’État islamique s’essaye donc à une autre forme de propagande. Pour le politologue Asiem El Difraoui, spécialiste de la propagande djihadiste, ce droit de réponse montre la faiblesse de l’organisation. “C’est vraiment une vidéo de propagande de premier degré pour démontrer que l’Etat islamique est capable de gérer un territoire”.