La malheureuse coïncidence de Joué-lès-Tours (suivie de celle de Dijon)