[Tribune libre] Les aveux d’un crime raciste, ou l’arbre qui cache la forêt - par Romain Carrière

[Tribune libre] Les aveux d’un crime raciste, ou l’arbre qui cache la forêt – par Romain Carrière

19/12/2014 – TOULOUSE (NOVOpress)
Cette semaine se tient aux assises de Toulouse le procès des tueurs présumés de Jérémy Roze, étudiant en pharmacie poignardé à mort en 2011. Il s’agit d’Hicham Ouakki et de Driss Arab, qui au passage ont agressé au mois trois personnes au couteau le même soir.

Il est important de rajouter qu’un témoin ne viendra pas au procès « par peur des représailles ». Les racailles feraient-elles la loi dans notre pays ? Un simple fait divers, comme à chaque fois qu’un garçon se fait frapper par des « jeunes » (comprenez : racaille dans le langage médiatique), ou qu’une fille se fait agresser sexuellement toujours par les mêmes racailles.

Les garçons et les filles de ma génération savent de quoi je parle. Ces racailles n’attaquent jamais seules, intimident, humilient, menacent, agressent, violent et parfois tuent. C’est ça, le quotidien des jeunes aujourd’hui. Nous, nous savions que leurs actes étaient motivées par la haine du « Blanc », du « Gaulois », du « sous-chiens », nous le savions parce qu’ils nous le disent, mais aujourd’hui, ils l’avouent publiquement ! Aujourd’hui, il faudrait être aveugle pour ne pas voir les motivations racistes de ces racailles. En effet, ils s’expriment : « On va se faire un Yankee !», «un petit étudiant européen ».

On ne peut pas être plus clair. Il n’agit pas ici d’un fait divers. Il s’agit d’un odieux crime raciste ! Raciste anti-blanc ! C’est avéré : Jérémy a été tué parce qu’il était blanc.

En France, au XXIème siècle, le racisme anti-blanc tue !

Ces aveux, c’est l’arbre qui cache la forêt, c’est la motivation qui anime les agressions quotidiennes dont sont victimes les Français de souche.

Les identitaires dénoncent le racisme anti-blanc depuis 10 ans. Il nous est insupportable que notre peuple subisse les conséquences meurtrières des folles politiques d’immigration initiées hier et entretenues aujourd’hui. Le lien entre insécurité et immigration n’est plus à démontrer. Il ne s’agit pas d’un fait isolé, de « loups solitaires ». Il s’agit d’une société multiraciale qui est devenu multiraciste ! Et tant que la séparation ne se fera pas, ces faits se multiplieront malheureusement. L’Histoire nous a montré que deux peuples trop différents ne peuvent pas vivre en paix sur une même terre. L’Histoire nous a aussi montré que la séparation est possible.

Nous proposons pour cela une solution politique crédible, réaliste et nécessaire pour une société apaisée : la remigration. Le retour au pays de ces millions de personnes qui, très souvent, ne se sentent pas françaises.

En attendant, Génération identitaire est la première ligne face à la racaille : patrouilles de sécurisation dans les métros, stages d’autodéfense… nous défendrons notre peuple jusqu’au bout. On est chez nous, on ne recule plus.

Que Jérémy repose en paix, et que ses meurtriers croupissent en prison.

romain-carriere-1

Romain Carrière,
porte-parole de Génération Identitaire

Source : http://www.ladepeche.fr/article/2014/12/17/2013378-les-deux-accuses-nient-le-coup-de-couteau.html