Parce qu’il veut « moins de Marocains » aux Pays-Bas, Geert Wilders sera jugé pour incitation à la haine