Si le « nazisme », c’est aujourd’hui Marine Le Pen, beaucoup de gens vont se dire que le nazisme n’était pas si mal que ça