philippe-de-villiers

Philippe de Villiers : “Nos élites rêvent d’un petit homme sans racine, ni filiation”

24/11/2014 – PARIS (NOVOpress)
À l’occasion de la sortie de son Roman de Jeanne d’Arc, Philippe de Villiers a accordé un entretien à FigaroVox dans lequel il proclame sa passion pour la France.

Le fondateur du Mouvement pour la France s’en prend aux élites qui prétendent incarner le destin de notre pays :

Les élites sont en villégiature, elles voyagent et ne voient plus les frontières. Elles voyagent dans les nuages cotonneux et tendent la main au-dessus des petits toasts de caviar, elles voyagent au-dessus de l’Inde où les enfants de moins de douze ans fabriquent les luxueux costumes qu’elles portent sur elles. Ces élites-là, ces nouveaux « Français reniés », sont des élites déchues.

(…)

La première urgence est de retrouver l’idée de France: une nation n’existe pas sans contours, ni conteurs. Si elle cesse de rêver et de se définir, si elle perd ses frontières, elle s’abîme. Mais il faut aussi savoir lire les signes d’espoir comme l’immense succès de la «Manif pour Tous». C’est la première fois dans l’histoire de France que des gens ont quitté leurs domiciles, leurs soucis familiaux et personnels, leurs inquiétudes économiques afin de venir manifester pour des idées et non pour des intérêts. C’est la protestation la plus gratuite de notre histoire. Cela laisse penser que la France ne veut pas mourir.