Trois parlementaires UMP ont omis de déclarer des « avoirs détenus à l’étranger »