Adoption par les couples homos, Alain Juppé, candidat LGBT ?

Adoption par les couples homos, Alain Juppé, candidat LGBT ? (Présent 8230)

13/11/2014 – PARIS (NOVOpress)
Dans un entretien accordé aux Inrockuptibles, la revue « branchouille » et très gauchiste des bobos, qui lui consacre même sa une avec pour titre « Juppémania », le maire de Bordeaux, candidat à la primaire UMP, s’est déclaré mercredi ouvertement favorable à l’adoption par les couples de même sexe. Une nouvelle qui ne surprendra pas ceux qui connaissent la très grande proximité d’Alain Juppé avec le lobby LGBT.

Adoption par les couples homos, Alain Juppé, candidat LGBT ?« Se faire violence »

Souvenez-vous. Il y a des mois de cela, en plein « débat » sur le « mariage » gay, le maire de Bordeaux disait son opposition à l’adoption d’enfants par des couples homosexuels, « quels que soient les arguments de fait qu’on invoque ». Mais depuis, Juppé a – une fois de plus – changé d’avis. Comme on l’explique dans son entourage, « il s’est d’une certaine manière résolu »… Il avait déjà préparé le terrain en déclarant, le 2 octobre dernier sur le plateau de France 2, « se faire violence » en acceptant maintenant l’adoption par des couples de même sexe.

Mercredi, le candidat à la primaire UMP s’est cette fois ouvertement prononcé pour. Allant jusqu’à reprendre l’argumentaire LGBT, il a en effet expliqué qu’« il peut exister des cas où un enfant peut trouver dans un couple de deux hommes ou de deux femmes des conditions d’épanouissement personnel parfaitement acceptables » et « c’est pourquoi, après mûre réflexion, je suis favorable à l’adoption par un couple de même sexe ». Avant d’ajouter, quand même : « après qu’on aura vérifié, comme c’est le cas pour les couples hétérosexuels, que les conditions d’épanouissement de l’enfant sont réunies ».

Marionnette LGBT

Surprise ? Pas vraiment. Dans Présent du 22 août, Caroline Parmentier devait ainsi rappeler la très grande proximité du maire de Bordeaux avec le lobby gay et ses prises de position pro-LGBT lors des dernières municipales. En effet, au moment même où nombre de candidats UMP signaient la Charte pour la Vie de La Manif pour tous, Juppé, lui, s’engageait à ce que tous les « mariages » homos soient « célébrés » à la mairie de Bordeaux « dans un esprit républicain ». A ce que tous les supports de communication de la ville relaient les campagnes LGBT. Confirmait son intention de subventionner l’association gay « Girofard » et de la faire figurer dans des commissions municipales chargées de lutter contre l’« homophobie » à Bordeaux, mais aussi d’intervenir auprès du ministre des Anciens Combattants pour faire reconnaître la déportation des homosexuels. Il annonçait sa présence « en personne » lors des événements militants LGBT et garantissait le soutien de la mairie à « la marche des fiertés », « la semaine des sexualités » ou encore un festival cinématographique gay. Demandait que les associations LGBT puissent intervenir devant les plus jeunes pour diffuser leur message au travers du conseil municipal des enfants et du conseil des jeunes… Bref, le maire de Bordeaux n’a pas dû se faire beaucoup violence pour accepter l’adoption par les couples de même sexe.

Franck Delétraz


En partenariat avec le quotidien Présent – Chaque jour, retrouvez sur Novopress la Une du quotidien Présent ainsi qu’un article sélectionné par la rédaction et mis gratuitement à votre disposition. Seul quotidien de réinformation, Présent est unique dans le paysage médiatique français. Contribuez à abattre le mur de la bien-pensance et du médiatiquement correct, lisez et faites lire Présent ! Abonnez-vous !