Quand François Fillon suggère à l’Elysée de taper sur Sarkozy