Personnalités politiques et réseaux sociaux : Facebook va-t-il tuer les médias traditionnels ?

07/11/2014 – FRANCE (NOVOpress)
Dans une tribune publiée sur FigaroVox, Mathieu Bock-Côté livre une analyse très intéressante sur l’impact de l’utilisation par les responsables politiques des réseaux sociaux, dont Facebook et Twitter.

Pour lui, l’appropriation de Facebook par les hommes politiques contraint les grands médias à se réinventer.

Facebook renverse potentiellement alors la donne. Et à la différence de Twitter, les hommes politiques ne sont pas obligés d’y fonctionner en 140 caractères, avec des formules si courtes qu’elles aboutissent inévitablement en slogans. Alors qu’on leur demande souvent un clip de cinq ou six secondes pour les actualités télévisées, ils retrouvent sur Facebook la possibilité de déployer leur pensée et d’y ajouter des nuances. Cela ne veut évidemment pas dire qu’ils le font tous. Mais la parole politique retrouve son autonomie. Il serait trop rapide de conclure qu’elle prendra inévitablement la forme de la propagande.