Marion Maréchal-le Pen veut « la dissolution des groupuscules d’extrême gauche »

05/11/2014 – PARIS (NOVOpress)
La députée Front national de Vaucluse était lundi l’invitée de France Info.

A propos du barrage de Sivens elle a déclaré « cette affaire est triste, mais il aurait fallu dissoudre les groupuscules d’extrême gauche ».

Sur François Hollande : « chaque fois qu’il prend la parole c’est pour dire qu’il ne tiendra pas compte de ce que les Français lui disent ». « Nous constatons tous que le président agit plus comme un préfet de l’UE que comme un président ».