[Tribune] Incendie à la Maison de la Radio : pornographie médiatico-politique

[Tribune] Incendie à la Maison de la Radio : pornographie médiatico-politique

Un incendie sans gravité ni victimes hier vendredi midi dans un étage en réfection de la Maison de la Radio à Paris a donné lieu à un déballage obscène et nauséeux de la part du Système : émission spéciale toute la journée sur France Info, toutes les chaînes de télévision au pied de l’immeuble avec le ministre de la Culture qui se fend d’un déplacement et d’une allocution, un message larmoyant de Manuel Valls, une intervention de François Hollande…

Toute la journée, la logorrhée onaniste des journaleux de France Inter, France Info et consorts a occupé les ondes.

On aimerait aussi des émissions spéciales sur les mille licenciements par semaine que subit notre pays. On aimerait des émissions spéciales sur les suicides dans le monde paysan (cent-soixante par an, soit pratiquement un tous les deux jours). On aurait aimé des émissions spéciales sur le retour et la mise en terre des dépouilles de nos soldats tués en opérations extérieures. Bref, on aurait aimé une information populaire, sociale et patriote.

Le nombrilisme hautain du monde médiatique et des sbires politiques qui le servent montre chaque jour s’il en est besoin à quel degré de détachement, de dénigrement, de dédain est rendue l’oligarchie française. Rien à sauver, tout à brûler…

Arnaud de Robert
Porte-parole du Mouvement d’Action Sociale (MAS)

Crédit photo : DR Sylvain Tronchet via Twitter