Le Royaume-Uni ne veut pas participer à encourager l'arrivée de clandestins comme le fait l'UE

Le Royaume-Uni ne veut pas participer à encourager l’arrivée de clandestins comme le fait l’UE

29/10/2014 – LONDRES (NOVOpress)
Le gouvernement britannique a affirmé avant-hier par la voix de son ministère des Affaires étrangères qu’il mettait fin à son soutien aux opérations de recherche et de sauvetage des clandestins (“migrants” en novlangue) en mer Méditerranée.

D’après le ministre aux Affaires étrangères, Joyce Anelay, ces opérations créent « Un “facteur d’attraction” involontaire, encourageant plus de migrants à tenter la dangereuse traversée de la mer et conduisant donc à plus de morts tragiques et inutiles ». Joyce Anelay a estimé qu’il fallait prioritairement se concentrer sur les pays d’origine et de transit et lutter contre les passeurs. Ces déclarations surviennent alors que l’opération italienne « Mare Nostrum » touche à sa fin et que l’Union européenne s’apprête à lancer à la place l’opération « Triton » destinée à renforcer les patrouilles en mer pour faire débarquer les immigrés clandestins en Europe comme le fait « Mare Nostrum » (image en Une).

Image en Une : copie d’écran du compte twitter de la marine militaire italienne. DR.