Changement de société : Hollande persiste et signe

Changement de société : François Hollande persiste et signe

25/10/2014 – PARIS (NOVOpress via Kiosque courtois)
Le président annonce « la poursuite des réformes à un rythme accéléré ». Les familles s’en sont aperçues puisque le montant des allocations familiales variera en fonction des revenus des parents, quel que soit l’âge des enfants. Encore une fois, se vérifie l’adage pasquaïen selon lequel les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent ! Pendant ce temps, les étrangers bénéficient toujours plus de la générosité de l’Etat, puisque les crédits alloués à l’Aide médicale d’état dépasseront allègrement le milliard d’euros en 2015. Le ministre de la Santé, Marisol Touraine, a reconnu que les dépenses de l’AME avaient explosé en 2013, passant de 588 à 744 millions d’euros en raison « De la forte poussée du nombre de bénéficiaires ». Bel euphémisme pour qualifier la forte poussée démographique des clandestins… Le Grand remplacement, selon l’expression de Renaud Camus, est donc en marche.

Les scènes chaotiques prophétisées par Jean Raspail se multiplient sur notre territoire. A Calais 300 à 400 immigrés clandestins — désormais appelés en novlangue « migrants » — ont récemment pris d’assaut des camions embarquant pour l’Angleterre. Et ce ne sont pas les maigres renforts envoyés par Cazeneuve à Calais qui vont mettre fin à la submersion de l’immigration clandestine. Désireuse d’apporter sa pleine solidarité aux Calaisiens submergés par des milliers de clandestins venus de tous les coins du monde, Marine Le Pen a dénoncé à Calais le laxisme gouvernemental et l’inaction de l’Europe.

Inadaptation du cadre juridique européen et français, laxisme des services de l’Etat et complicité des acteurs sociaux, se conjuguent dangereusement avec le chaos politique en Afrique noire et au Proche-Orient. Autant de raisons qui font de nos frontières de véritables passoires. Le nombre de clandestins qui ont franchi les frontières de l’Europe a ainsi triplé en 2014. Et ne parlons pas des opérations de surveillance en Méditerranée qui s’apparentent plutôt à une recherche de l’invasion maximale…

Crédit photo : Manuel Canevet, via Wikipédia, (cc).