Nice : Sarkozy résistant au grand remplacement… en paroles

Nice : Sarkozy résistant au grand remplacement… en paroles

24/10/2014 – NICE (NOVOPress via Bulletin de réinformation)
Parti à la chasse aux électeurs du FN, l’ancien président a organisé, mardi soir, un rassemblement à la tonalité très droitière à Nice. Il y a affirmé : « L’immigration ne doit pas être un sujet tabou mais un sujet majeur, car cela menace notre façon de vivre ». (…) « Les Français veulent rester en France, que la France ne ressemble pas à un autre pays. Nous voulons bien accueillir les autres, mais nous ne voulons pas changer notre pays ».

 Nicolas Sarkozy a plaidé pour « la maîtrise des flux migratoires », sans quoi « nous irons de catastrophe en catastrophe ». Enfin, il a ajouté que « nous ne pouvons plus donner des allocations aux personnes se trouvant illégalement en France », critiquant : « L’aide médicale d’Etat se montait à 500 millions d’euros, en 2012, 800 millions en 2013 !».

Hélas, derrière les paroles, il y a les actes. Nicolas Sarkozy, entre 2007 et 2012, a pratiqué l’ouverture à gauche, défendu un discours en faveur du métissage et de l’islam, et laissé entrer 210 000 immigrés par an. Plus que sous le gouvernement Jospin !

Décidément, il n’a honte de rien. Mais comme a dit Patrick Buisson, avant-hier : « Sarkozy sera mort politiquement, avant de l’être juridiquement ».

 

Crédit photo : World Economic Forum, via Flickr, (cc).