Un Français, converti à l'islam, cible prioritaire des Etats-Unis contre Al-Qaïda

Ce syndicat étudiant du Royaume-Uni qui refuse de condamner l’État islamique

18/10/2014 – GRANDE-BRETAGNE (NOVOpress)
Condamner l’État islamique, pour le syndicat étudiant majoritaire britannique, c’est non. En effet, la National Union of Students (NUS) a refusé d’adopter une motion condamnant le groupe djihadiste arguant que ce serait «islamophobe».

Face à la polémique, l’une des responsables du syndicat – Malia Bouattia – a expliqué que :

La condamnation de l’État islamique semble être devenue une justification pour la guerre et l’islamophobie