A Calais, les clandestins refusent la nourriture offerte car pas assez épicée

07/10/2014 – CALAIS (NOVOpress)
On ne sait jusqu’où les affres du Camp des saints que nous subissons iront. Ainsi, nous apprenons que les clandestins, que la novlangue remplaciste appelle désormais les “migrants” et non plus “sans-papiers” (migrants étant un terme passe-partout, non connoté négativement…), bénéficiant du don de nourriture effectué par l’association xénophile Salam (la paix en arabe) ont jeté aux mouettes cette nourriture, car non assez relevée à leur goût. Une anecdote pour le moins sidérante en ces temps de crise qui touche nos compatriotes…

Publié le