Bordeaux : La presse locale se déchaine contre la Manif pour tous

Bordeaux : La presse locale se déchaine contre la Manif pour tous

04/10/2014 – BORDEAUX (NOVOpress via Infos Bordeaux)
« Qui veut tuer son chien l’accuse de la rage » dit le dicton populaire. Pour discréditer un mouvement ou une personne, la gauche a toujours pratiqué la diabolisation ou la « reductio ad hitlerum ». Il ne s’agit pas de débattre avec des arguments de fonds, mais de disqualifier l’adversaire. Que des groupuscules d’extrême-gauche utilisent de telles méthodes ne surprend pas, mais quand il s’agit de la presse financée en grande partie par le contribuable, c’est plus surprenant.

Il faut dire que la couverture médiatique de ces derniers jours est particulièrement caricaturale. Que ce soit le Sud-Ouest, Rue89 ou radio France, c’est toujours la même méthode. Tenter de faire croire au grand public que la manif pour tous est un rassemblement d’extrême-droite, alors qu’il s’agit d’un public familial, composé en grande partie de personnes politiquement proche du centre ou de la droite (on rappellera qu’Édouard du Parc, l’ancien responsable, a rejoint l’UMP et non pas le Front national).

Pour le Sud-Ouest, c’est la journaliste Stella Dubourg qui ouvre le bal avec un article intitulé « Bordeaux, bastion de la famille traditionnelle ? ». Celle-ci ne prend pas la peine d’interroger un responsable de la Manif pour tous, mais interviewe le « spécialiste » Matthieu Rouveyre, par ailleurs conseiller municipal socialiste, homosexuel revendiqué, et ancien président de la Lesbian and Gay Pride. Autant dire un homme d’une objectivé totale sur le sujet ! Pour ce dernier, les réunions qu’organisent les défenseurs de la famille sont « des rendez-vous qui ne visent qu’à cultiver la haine de l’autre ». Ce matin encore, le quotidien récidive dans un nouvel article intitulé « La manif pas pour tous » où la parole est uniquement donnée à des opposants de gauche, qui accusent les manifestants « d’attiser les peurs et de nourrir les discriminations ».

La radio France Bleu Gironde et 20 Minutes Bordeaux distillent également des articles dans la même veine, mais la palme revient à Aline Chambras (Rue89 Bordeaux), pour qui « la Manif pour tous est la vitrine de la droite extrême bordelaise » !

Que l’on soit favorable ou non à la PMA et la GPA, ces sujets méritent des débats constructifs plutôt que des anathèmes lancés par une presse partisane, de plus en plus discréditée. La manif pour tous quant à elle donne rendez-vous à ses sympathisants demain à 14h00, Place de Quinconces à Bordeaux. Et à 13h00, Porte Dauphine à Paris.

Crédit image : copie d’écran du site Rue89 : DR.