Prime de naissance diminuée, congé parental raboté: le gouvernement en guerre contre les familles

30/09/2014 – PARIS
Pour essayer de combler le trou de la Sécurité sociale, le gouvernement socialiste a donc annoncé de nombreuses mesures qui visent directement les familles : une division par trois du montant de la prime de naissance à partir du deuxième enfant (de 923,08 à 308 euros) et une nouvelle répartition dans la prise du congé parental qui réduira la durée que peux prendre une mère. Cette annonce, synonyme de racket organisé contre les familles, devrait renforcer la mobilisation autour de la Manif Pour Tous du 5 octobre.