La presse quotidienne française se porte mal

La presse quotidienne française se porte mal

26/09/2014 – PARIS (NOVOpress/Bulletin de réinformation)
C’est une habitude de se pencher sur les chiffres en pleine rentrée scolaire. Il en est un récemment dévoilé par les journalistes. Une étude de l’audience de la presse quotidienne constate une baisse globale des lecteurs. Cette étude de l’institut Audipresse dévoile une baisse de 2 % de la vente de magazines et une baisse de 1,5 point pour les quotidiens nationaux. Plus spectaculaire : la baisse de diffusion des quotidiens édités le dimanche a atteint 54 % en quelques mois. En répétant presque tous à peu près le même politiquement correct ces quotidiens doivent devenir moins attractifs par rapport à l’internet !

Un autre organisme, l’OJD, dénombre la diffusion de la presse à travers ses différents canaux. Il affiche des chiffres à la baisse pour l’ensemble des supports. Les versions numériques ne représentent que 8 % de l’ensemble des ventes. Le papier a encore du temps devant lui car à l’heure du numérique, 60 % des ventes ont toujours lieu en kiosques et 14,5 % via des abonnements.

Crédit photo : Palagret, via Flickr, (cc).