Pour le Parti socialiste, les djihadistes « français » seraient le fruit de… l’islamophobie

25 septembre 2014 | Politique

26/09/2014 – PARIS (NOVOpress)
Certains osent tout, c’est même à ça qu’on les reconnaît. Aphorisme de Michel Audiard, parfaitement adapté pour François Kalfon, secrétaire national du Parti socialiste (PS) et membre du courant dit des « Frondeurs », a osé donné comme explication à la présence d’un millier de « Français » parmi les djihadistes en Syrie et en Irak l’islamophobie d’une partie de la société française. En somme, si Hervé Gourdel a été lâchement assassiné, c’est parce que la société française ne va pas assez loin dans l’inclusion des populations musulmanes. Un raccourci pour le moins fallacieux de la part d’un socialiste, mais guère étonnant car depuis la fameuse de Terra Nova l’on sait bien que le PS n’a plus désormais que les populations immigrées comme clientèle électorale…

Novopress est sur Telegram !

Newsletter

* champ obligatoire
« Novo » signifie, en latin, « renouveler » ou encore « refaire ». Novopress se donne comme objectif de refaire l’information face à l’« idéologie unique ». Mais ce travail de réinformation ne peut pas se faire seul. La complémentarité entre les différentes plateformes existantes doit permettre de développer un véritable écosystème réinformationnel.