Epuration bergoglienne de la Curie romaine

Epuration bergoglienne de la Curie romaine

19/09/2014 – ROME (NOVOpress via Bulletin de réinformation)
Le cardinal américain Raymond Leo Burke (photo) est donné partant de la Curie. C’est l’information fournie par le très sérieux vaticaniste Sandro Magister. En dépit de sa très grande expertise en droit canonique et de son âge relativement jeune pour un prince de l’Eglise, 66 ans, le pape François pourrait le contraindre à quitter le Tribunal suprême de la Signature apostolique. Le cardinal Burke est l’un des rares représentants, demeurant à Rome, de la tendance traditionnelle et ratzingérienne de l’Eglise catholique.

Le cardinal Piacenza avait déjà subi une humiliante rétrogradation, passant de l’influente congrégation pour le Clergé au placard de la Pénitencerie apostolique.

Récemment, le cardinal Burke s’est exprimé avec franchise sur l’exhortation apostolique Evangelii Gaudium. De façon plus sensible encore, son tribunal a donné droit aux franciscaines de l’Immaculée, communauté traditionnelle jadis florissante et que les forces progressistes de la Curie ont décidé de démanteler. Si le pape François poursuit son épuration de la Curie, le cardinal Burke devrait devenir le cardinal patron de l’Ordre de Malte.

Crédit photo : CanonLawJunkie, via Wikipédia, (cc).