Quand le djihadiste Mourad Fares se filmait en Syrie