Les Femen sont semblables aux Talibans - par Charles Demassieux

Les Femen sont semblables aux Talibans – par Charles Demassieux

13/09/2014 – PARIS (NOVOpress)
Les Femen ont donc été relaxées par le tribunal correctionnel de Paris pour les dégradations commises dans l’enceinte de Notre-Dame, et les vigiles de l’édifice le plus visité de France, quant à eux, condamnés à des amendes avec sursis.

Au-delà de ce jugement inique et partisan – la magistrature française n’en est plus à une aberration près ! –, il est une question qui mérite d’être soulevée : qu’en est-il de la protection du patrimoine religieux et souvent mondial que recèlent nos églises ? Et si la réponse est – permettez-moi de me lâcher ! – « On s’en tape ! », alors je me félicite que les Monuments Men – dont la mission a été remarquablement mise en scène par George Clooney dans son film éponyme – n’aient pas été des Femen !

Ces intégristes laïcardes et faussement féministes ignorent sans doute que, au hasard dans Paris, l’église Saint-François-Xavier renferme une œuvre inestimable de la Renaissance : La Cène du peintre vénitien Le Tintoret ; ou que celle de Saint-Sulpice abrite des fresques sublimes d’Eugène Delacroix, dans une de ses chapelles, dite « des Saints-Anges » : Saint Michel terrassant le Dragon (photo), Héliodore chassé du temple et La Lutte de Jacob avec l’Ange.

Imaginez un instant qu’elles aient jeté leur dévolu sur l’une de ces deux églises ; imaginez que, dans leur exaltation d’adolescentes écervelées et non moins hystériques, il leur soit passé par la tête l’envie irrépressible de détruire les œuvres susnommées. Après tout, ce ne sont là que des graffitis de cathos intégristes !

Evidemment, de bonnes âmes libertaires nous auraient vendu ces dévastations comme le paroxysme de la contestation féminine, oubliant au passage que la culture européenne est viscéralement chrétienne – ce qui ne l’a pas empêchée de représenter la femme sous toutes ses formes et sans burqa ! Amusez-vous, par exemple, à expurger Florence (en Italie) de toutes ses créations chrétiennes : il ne vous restera guère que quelques statues étrusques à présenter !

Car le christianisme, qui autorise la représentation de son Dieu ainsi que de toute Sa création, a essaimé dans l’art. Un art que la Terre entière nous envie, fanatiques du Croissant non-compris ! Ce n’est pas pour nos plages de sable fin que les touristes étrangers nous visitent chaque année, faisant de la France la première destination au monde.

Les Femen sont en cela semblables aux Talibans qu’elles ne respectent rien qui excède leur doctrine. Et ce que le tribunal a rendu ce n’est pas un jugement : c’est un blanc-seing pour commettre pire.

Nous autres, de culture chrétienne et gréco-romaine, ne saurions vivre sans art. Alors, il serait peut-être temps de défendre notre bien commun le plus précieux et prévenir des destructions irréversibles en neutralisant les vers dans notre fruit !

Charles Demassieux