Thévenoud, la non-démission de l'Assemblée nationale qui ne passe pas

Thévenoud, la non-démission de l’Assemblée nationale qui ne passe pas

09/09/2014 – PARIS (NOVOpress)
Ils osent tout, c’est même à cela qu’on les reconnaît. Si l’aphorisme d’Audiard est bien adapté, c’est au cas de Thomas Thévenoud qu’il l’est. En effet, le secrétaire d’Etat au commerce d’extérieur débarqué quelques jours seulement après avoir été nommé au gouvernement Valls 2 pour indélicatesse avec le fisc – en gros Emmanuel Thévenoud n’avait pas déclaré ses revenus pendant trois ans – semble en rajouter dans l’indécence. Ainsi, en plus d’apprendre qu’il n’a pas payé pas son loyer pendant trois ans mais aussi n’a pas déclaré des revenus d’entrepreneur indépendant, alors qu’il cumulait mandats et activités professionnelles, il a certes démissionné du Part socialiste, mais garde son mandat de député. Une non-démission qui ne passe pas du tout si l’on en croit les réseaux sociaux. Florilège.


Crédit photo : Mbzt via Wikipédia (cc).